Hommages à Marius… et à Petite.

« Marius est parti…Sniff…»

Marius« J’imagine Marius galopant vers le paradis des ânes, là ou l’herbe est toujours verte et grasse, là où les ânesses mignonnes clignent de leurs longs cils, là où ils peuvent braire ensemble, pendant l’éternité ! Allez, je vais me balader en pensant à toi vieux Marius ! »

« Oh paix à son âne, ce grand sage, roi de la quiétude qui a supporté des milliers de petits et gros culs pendant de longues heures d’animation, sans jamais mordre, ruer ou se cabrer, je me rappellerai toujours les chouettes moments passés avec toi. Tu vas nous manquer Marius »

« J’ai pensé à Marius… C’est bien triste .. »

« Compagnon aux grandes oreilles, sûr et paisible, à la patience infinie, nous n’entendrons plus le bruit tranquille de tes sabots sur les chemins,
ni ne verrons ton doux regard, je n’oublie pas tes folles escapades, il y en a eu quelques unes qui se sont toujours bien finies… Va mon grand âne sur tes nouveaux chemins … »

« Marius, 10.000 enfants tu as porté…
Transportés à ton pas, ils ne t’oublieront pas ! »

Et Petite….

lapetite sourde« Petite chienne minuscule aux multiples origines, tu es devenue brave, costaude et sourde…
Peut-être trop naïve pour te méfier des malfaisants…Que ton passage nous serve de leçon: soyons braves et vigilants des poisons de notre société! »