Au revoir 2019 et Bonjour 2020.

Une année écoulée sur les chemins de la ferme des ânes

Ce sont des milliers de regards portés sur la nature, des milliers d’oreilles grandes et petites à l’écoute des chants d’oiseaux, du vent dans les arbres, du murmure de l’eau… Impossible de retranscrire ici toutes ces impressions, fastidieux aussi de vous donner des listes de chiffres… 2019, disparition brutale de Claude, notre Président d’honneur, qui fut de toutes les manifestations depuis la naissance de l’association, il nous manque.

papydelcorde

Les points forts de cette année 2019 furent sans aucun doute les journées associatives avec en point d’orgue la ferme ouverte aux Ânes’artistes d’un 14 Juillet « écoféministe », où l’on fit la part belle aux héroïnes: amazones, sorcières et révolutionnaires! promenades botaniques, performances, conversations, contes, concerts et poésie, ateliers, expos, shiatsu, projections ,librairie et même un café des enfants!… Incroyable qu’en une journée nous ayons pu proposer autant de variétés ,les artistes se sont succédés à un rythme effréné, tous les chemins de la ferme furent investis, l’ancienne écurie en salle de projection, l’Asinerie en salle d’expositions, le kotche à vélo aussi, la grange, les yourtes… L’équipe de bénévoles fut à la hauteur toute la journée pour accueillir quelques 600 personnes: buvette, pizzas, sandwiches, vaisselle, parking, accueil, toilette sèche…

Avril, c’est le printemps retrouvé et la recherche des œufs perdus, nombreux furent les enfants et les œufs perdus et retrouvés, 50 familles se sont retrouvées autour de l’ installation/exposition de Fred Lejunter, à déguster des omelettes aux œufs d’oie en écoutant l’accordéon de Philippe Carette, des bouteilles et des plats partagés, des desserts maison… Avril ce fut aussi notre première randonnée de pleine lune (équinoxe) qui fut un beau moment de rigolade !

Le mois de Novembre c’est la « journée élagage » : Nous étions 40 adultes et 2 enfants munis de gants, scies, coupes branches «Tailler les haies, élaguer les arbres ; une belle façon d’aller vers la lumière » dixit un fidèle adhérent… Se retrouver ensuite autour d’une bonne soupe chaude et devant la projection d’un film inspirant: « L’Amour et la Révolution »… de quoi animer la suite de la soirée !

Pas de pressage de pommes cette année faute de récolte suffisante, mais une belle randonnée nocturne pour la St Martin avec un âne, des enfants, des parents et des lanternes jusqu’au village, puis soupe à la ferme… à ce propos ,une petite vidéo est visible sur Delta TV !

Et puis de Mars à début Juillet, ce sont les accueils de classes scolaires, de groupes, de familles qui se succèdent à un rythme soutenu, Tanguy et Adeline furent les deux services civiques qui ont accompagnés ces animations et ont appris aussi beaucoup.

Parlons aussi de ces jeunes mineurs ou tout juste majeurs, adultes, réfugiés, migrants, exilés, qui ont participé aux journées et aux animations, partageant ainsi leur connaissances et leur savoirs faire… toujours avec bonne humeur et enthousiasme! Des actions sont en cours ainsi que des réflexions avec d’autres associations pour envisa- ger des accueils dignes et pérennes… N’hésitez pas à nous contacter si le sujet vous interpelle! Parlons de vous, Tous et Toutes, bénévoles et artistes qui donnez de votre temps, et qui par votre présence et vos encouragements donnez un sens à tout ça! Pour conclure : nous sommes 275 adhérents et bénévoles à la ferme des ânes, 1031 enfants ont participé cette année à nos animations sur les thèmes de l’eau (faune et flore des zones humides), de la terre (jardin des senteurs, petites bêtes, alimentation ), des animaux d’élevage (vie de la ferme), et de la faune sauvage, 70 personnes, jeunes et adultes en difficulté ou en grande précarité ont été accueillis pour des repas, des découvertes et parfois des nuitées. Aujourd’hui sur la ferme vivent 5 personnes qui assurent l’entretien quotidien des locaux et le suivi des jardins, le soin aux animaux et l’accueil de personnes isolées.

2020 c’est déjà aujourd’hui!

L’âge de la majorité pour l’association « La Ferme des Ânes »…C’est-à-dire le moment où l’on commence vraiment et seulement à prendre son indépendance, son envol, son essor, son élan… 3 hectares de Nature restaurée depuis 26 ans (date d’acquisition de la ferme et du terrain) dans ces polders de Flandre maritime hyper exploités. Oasis de biodiversité avec ces centaines d’arbres plantés, îlot de diversité culturelle depuis 18 ans (date de création de l’association), ces milliers d’accueils d’enfants et d’adultes ont façonné cet endroit.
C’est maintenant l’heure de passer le flambeau de la résistance… Résistance aux pesticides, herbicides, fongicides, résistance à la bêtise humaine munie de fusils, de haine, d’ignorance, et de cupidité…
Tout ce laïus pour dire que les propriétaires du lieu s’en vont naviguer ailleurs, sur d’autres eaux que leur (grand) âge leur suggère, pour des combats plus personnels peut être ou différents dans leur forme ….ET DONC
Le « Zuydt West Houck » (« le coin du sud ouest » c’est le nom du lieu-dit de la ferme) cherche repreneur !
Le seul souhait, c’est que ce lieu reste un lieu de biodiversité et de diversité culturelle, que le travail de ces centaines de bénévoles qui se sont succé-dés ne soit pas effacé d’un coup de pelleteuse ! Voilà contactez-nous si vous avez des projets, si vous êtes intéressés, vous êtes (quasiment) les premiers à être consultés puisque vous avez par vos actions et votre soutien contribué à l’existence de ce lieu si beau et atypique.

Belle année à vous et Rêvez bien !
Anne la fermière, Jacky le planteur

St Martin 10 novembre 2019.

10 novembre 2019 (8)

« St Martin » à Brouckerque avec la ferme des ânes :

Novembre mois où les nuits sont les plus longues , et il faut bien quelques lampions et lanternes pour nous rappeler que bientôt la lumière du jour reviendra et donner un peu d’espérance au milieu de la nuit …. C’est le mois où l’on aperçoit le busard « St Martin » justement, ce grand rapace qui aime planer au -dessus des roselières des zones humides de Flandre maritime …C’est le mois des défilés dans toutes les villes et villages de la côte.

A la nuit tombée, enfants et parents équipés de lanternes et de lampions multicolores se retrouvent pour rechercher l’âne de St Martin , qui profitant de la sieste de son patron a filé vers les chardons bleus que l’on trouve dans les dunes et qui font son régal !Evidemment, les enfants retrouvent l’âne et tout le monde défile joyeusement en chantant dans les rues du village derrière St Martin et son âne retrouvé .Pour remercier les enfants, St Martin les récompense en transformant tous les crottins de l’âne en petit pain (les « volaeren »)

A la ferme , une bonne soupe attendait les marcheurs , après ce retour dans la nuit sous la lune ….

ELAGAGE ET DEBARDAGE à « LA FERME DES ÂNES » 2019

ELAGAGE ET DEBARDAGE A « LA FERME DES ÂNES » sur le thème de « l’Amour et la Révolution » !

Automne 2019 « Tailler les haies, élaguer les arbres … une belle façon d’aller vers la lumière »

Samedi 2 Novembre 10h du matin ….Météo annoncée : averses éparses, rafales force 7 à 8Malgré cela ils sont là, jeunes et vieux, équipés de parkas, de gants et de bras pour élaguer, débarder, tronçonner, fendre et…ranger : surtout du bois de Saule

(Salix : arbre magique des lieux humides, bords de rivière, bords de mares, prairies inondables, capable d’absorber plusieurs centaines de litres d’eau chaque jour. De pousse rapide, contribue efficacement au cycle de l’eau et à son épuration : les saules ce sont les monuments naturels de la ferme …Avec les vénérables Hêtres du chemin bien sûr !)

Ce rendez-vous associatif traditionnel trouve sa source il y a 25 ans lors de notre arrivée sur le site du « Zuydt West Houck » et de la plantation (déjà collective) de simples perches de saules le long des watergangs qui entourent la ferme, essai (réussi faut le dire) pour restaurer le paysage bocager d’antan, du temps d’avant le « démembrement » agricole des années 50 à 60 …

Ce travail indispensable pour la bonne entente avec le voisinage bien sûr, sert de multiples causes : Les bûches stockées serviront dans un an à l’alimentation des poêles à bois de la ferme, contribuant à rendre chaleureux les accueils multiples de l’association…Les branchages les plus fins sont donnés aux chèvres et aux ânes comme fourrage : ils adorent !!!Certaines grosses perches sont réservées : elles serviront à réparer les clôtures ou construire des cabanes « vivantes » …

Les saules ainsi « coiffés court « au fil des ans deviennent des figures étranges, des « trognes », des « bollards », des « têtards », bref de bonnes têtes sympathiques qui accueillent sans discrimination d’innombrables espèces végétales et animales ! Pour ne citer que quelques exemples observés à la ferme : chouette chevêche, pic épeiche, pic vert, mésanges, grimpereau, chauve- souris, lérot, hérisson, capricorne (un insecte et pas une licorne !) bombyx (ça c’est un papillon !) mais encore des « florules » (véritables jardins suspendus riche de « terre de saule ») semées par les oiseaux…le vent… : lichens, mousses, polypores, géranium, herbe à robert, ortie dioïque, groseillier, ronce, jeunes arbres et arbustes, lierre…

Beaux exemples de coopération et de solidarité entre les espèces, ces arbres têtards nous montrent que nous pouvons vivre ensemble, que chacun trouve sa place, que nous devons garder l’esprit ouvert, conscient du temps, curieux, respectueux et tolérant : Qualités propres à tous les amis venus ce samedi 2 novembre !

Cette journée ensoleillée de sourires sous grand vent fut ponctuée par un grand buffet partagé, de châtaignes( venues d’Ariége !),de soupe au potiron, de pizzas cuites dans le four à pain ,de jus de pommes et de houblon …A la nuit tombée, rassemblés dans l’ (ancienne) écurie (chauffée au bois !) pour la projection d’un documentaire Grec sur les solidarités qui se tissent face aux violences sociétales ….…. a fait curieusement écho à notre situation française actuelle. Le titre : « L’Amour et la Révolution » !

Puis assouplissement des articulations et rechargement des accus, en se mouvant artistiquement sur le dance floor improvisé, en chaussettes, grâce au célèbre DJ « Selectalex » jusqu’à ce que …….les coqs prennent le relais !

Merci donc à : Celles et Ceux qui ont contribué, qui contribuent et qui contribueront à restaurer, préserver, planter de l’Amour et de l’Humanité :

Alex, Alice, Antonin, Anne et Anne,Arnaud,Blaise,Benoît,Claudine,Clara,Colas,Chloé,Danielle,Eloise,Estelle,Faustine,Fanny,François et François, Fabian, Félicien, Hugo, Isabelle, Ismael , Jacky ,Jean -Claude , Jerôme , Julien, Moussa, Mila, Marlène, Margot ,Michael ,Oonagh ,Renaud ,Sophie et Sophie, Stef ,Tiphaine ,Tchang ,Tonio ,Thomas ,Véro ,Yohann….

A tous les excusés aussi qui ne sont pas venus ce jour là mais à la pensée desquels on a trinqué : paresseux, malades, fatigués, frileux, éloignés géographiquement, morts…( oui c’était le 2 Novembre : la fête des morts !)

2 novembre 2019 (3) 2 novembre 2019 (9) 2 novembre 2019 (18) 2 novembre 2019 (31) 2 novembre 2019 (33) 2 novembre 2019 (42) 2 novembre 2019 (43) 2 novembre 2019 (46) 2 novembre 2019 (48) 2 novembre 2019 (57) 2 novembre 2019 (60) 2 novembre 2019 (61) 2 novembre 2019 (70) 2 novembre 2019 (78) 2 novembre 2019 (83) 2 novembre 2019 (85) 2 novembre 2019 (89) 2 novembre 2019 (94) 2 novembre 2019 (101) 2 novembre 2019 (106) 2 novembre 2019 (108) 2 novembre 2019 (112) 2 novembre 2019 (116) 2 novembre 2019 (122) 2 novembre 2019 (141) 2 novembre 2019 (150)